2022 : Dialogue photographique avec l'OULIPO

La 9ème édition de l'Automne photographique en Champsaur aura lieu les 1 et 2 octobre 2022, toujours à Forest-Saint-Julien.

Au programme un dialogue photographique avec l'OULIPO, avec la présence de Marcel Benabou et Marc Décimo.

Découvrez dès maintenant l'OULIPO, et très prochainement téléchargez l'appel à participation...







Comme le veut la tradition maintenant bien établie des Automnes photographiques en Champsaur, c'est dès la clôture d'une édition qu'est annoncé le thème de l'année suivante.

Il est revenu à Jacques Bretaudeau et Lawrence Gasquet le plaisir d'annoncer le thème sur lequel à partir de maintenant les artistes sont invités à œuvrer.

Ainsi, les 1 et 2 octobre 2022, vous pourrez découvrir à Forest-Saint-Julien un certainement surprenant dialogue photographique avec l'OULIPO.

En invités d'honneur, nous aurons l'honneur d'accueillir :

  • Marcel Benabou, historien et écrivain, "Secrétaire provisoirement définitif" de l'Oulipo.
  • Marc Decimo, écrivain, linguiste et historien d'art, membre fondateur de l'Ouphopo (OUvroir de PHOtographie POtentielle).








PRÉSENTATION DE L'OULIPO :



1. Aux origines de l'Oulipo :

  • Automne 1960… À la suite d'une décade consacrée à Cerisy-la-Salle à Raymond Queneau sous l'appellation « Une nouvelle défense de la langue française », se constitue sous l'impulsion de l'écrivain ainsi reconnu et celle de François Le Lionnais, ingénieur de formation et grand amateur de mathématiques autant que du jeu d'échec, le Sélitex (Séminaire de Littérature Expérimentale) composé d'un petit groupe d'amis et écrivains désireux de réfléchir aux processus de création littéraire à partir de leur culture littéraire classique.
  • Très vite, sur proposition du critique littéraire et universitaire Albert-Marie Schmidt, le Sélitex est renommé OuLiPo, acronyme pour Ouvroir de Littérature Potentielle.
  • Une des premières œuvres à proprement parler oulipienne sera en 1961 le livre intitulé Cent mille milliards de poèmes, livre-objet unique en son genre dans lequel s'accomplit l'union des mathématiques et de la littérature, sous la forme nouvelle de la littérature combinatoire puisque, s'appuyant sur la forme traditionnelle du sonnet (2 quatrains + 2 tercets = 14 vers) et en faisant en sorte, par un ingénieux système de volets, que les vers des 10 sonnets soient interchangeables, Raymond Queneau propose potentiellement à la lecture 10 puissance 14 de combinaisons poétiques possibles. La postface de l'ouvrage est d'ailleurs écrite par François Le Lionnais.


2. Les principes de la création oulipienne :

  • La création oulipienne repose sur l'idée, simple mais essentielle, que tout écrivain, et plus généralement tout créateur, ne compose pas et ne crée pas à partir de rien mais à partir de sa culture (très vaste et plurielle chez les Oulipiens…) et à partir des formes littéraires ou artistiques préexistantes.
  • C'est ainsi que les Oulipiens puisent dans les formes littéraires les plus traditionnelles et anciennes (celles de la poésie des troubadours du XIIème siècle, par exemple, ou encore celle des grands versificateurs et rhétoriqueurs) la notion de contrainte, qui au lieu d'être perçue négativement comme un obstacle ou une privation de liberté, devient au contraire une stimulation de l'imagination : les Oulipiens se définissent ainsi comme « des rats qui construisent eux-mêmes le laboratoire dont ils se proposent de sortir. »
  • Au-rebours de l'idée stéréotypée selon laquelle la création serait le fruit de l'inspiration, R. Queneau explique donc que « l'Oulipo, c'est l'anti-hasard. » Et qu'elles soient mathématiques, combinatoires, lexicales, poétiques ou encore syntaxiques, les contraintes d'écriture sont autant d'occasion d'expérimenter et de partager, de manière souvent ludique, des manières nouvelles d'écrire et de créer. Parmi celles-ci, citons, entre autres, la méthode S+7 inventée par Jean Lescure et qui consiste à réécrire un texte d'origine en remplaçant chacun de ses syntagmes par celui situé 7 places plus loin dans le dictionnaire : La Cigale et la Fourmi devient ainsi La Cimaise et la Fraction… Le palindrome (mot ou phrase se lisant dans les deux sens), la sextine (système spirale de retours de rimes), le lipogramme (consistant à se priver d'une lettre ainsi que le fera Georges Pérec avec la lettre E dans La Disparition en 1969), les réécritures (pastiches littéraires, par exemple), les variations stylistiques sur une même base narrative sont, sans être exhaustif, des stimulations de la création très appréciées des Oulipiens.


3. La diversité de la création oulipienne :

  • On peut donc dire que l'Oulipo c'est un Labo, un labo toujours renouvelé depuis plus de 60 ans d'expérimentations et de suggestions à la création…
  • Sachant qu'il est bien difficile ici de tous les citer, on peut retenir quelques noms...et bien d'autres : outre Hervé Le Tellier, dont le roman L'Anomalie a été mis en lumière par le prix Goncourt 2020, on peut vous suggérer d'aller sur les pas de Raymond Queneau, Georges Pérec, Marcel Bénabou, Italo Calvino, Jacques Roubaud, Paul Fournel, Hervé Le Tellier, Clémentine Mélois…


Quelques suggestions de lecture (non exhaustives, vous en vous doutez…)….

Suggestions bibliographiques, donc (car ce ne sont pas des contraintes….)

  • Raymond Queneau > Exercices de style, Zazie dans le métro, Cent mille milliards de poèmes, Les Fleurs bleues….
  • Georges Pérec > Les Choses, La Disparition, La Vie mode d'emploi, W ou le souvenir d'enfance, Un homme qui dort….
  • Marcel Bénabou > Pourquoi je n'ai écrit aucun de mes livres, Jette ce livre avant qu'il soit trop tard, Anthologie de l'Oulipo (en collaboration avec Paul Fournel)…
  • Jacques Roubaud > La Belle Hortense, L'Enlèvement d'Hortense, L'Exil d'Hortense, La pluralité des mondes de Lewis, La forme d'une ville change, hélas, plus vite que le coeur des hommes…
  • Italo Calvino > Marcovaldo (ou les saisons en ville), Le Baron perché, Le Vicomte pourfendu, Le Chevalier inexistant, Si par une nuit d'hiver un voyageur, Le Château des destins croisés, Les Villes invisibles…
  • Paul Fournel > Les Grosses Rêveuses, Méli-Vélo, Poils de Cairote, La Liseuse, Faire Guignol….
  • Hervé Le Tellier > La Chapelle sextine, L'Anomalie….


Ouvrages complémentaires et collectifs dans la collection Idées Gallimard :

  • La littérature potentielle,
  • Atlas de littérature potentielle.


Bonnes aventures oulipiennes !

Jacques Bretaudeau - Octobre 2021.



En savoir plus sur l'Oulipo :